En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Ethiopiques 03, L'Âge D'Or De La Musique Éthiopienne Moderne

Ethiopiques

Le label Amha Records publia en six ans (1969-1975) environ 250 titres. 8 morceaux de ces 'Ethiopiques 3' sont accompagnés par des formations issues de la police. En effet, jusqu'à la fin des années 60, il n'existait pas d'orchestre moderne indépendant. La vie musicale était dominée par les orchestres institutionnels de la Garde Impériale, de la Police, de l'Armée, de la ville d'Addis, de l'Agher Feqer Mahber ou du Théâtre Haylé Sellasie. Chacune de ces institutions développait plusieurs sections musicales fermement démilitarisées, voire résolument modernes. Toutes rivalisaient pour imposer les succès de l'année. Avec Mahmoud Ahmed, Alèmayèhu Eshète, Hirut Bèqèlè, Tlahoun Gèssèssè, Tadèlè Bèqèlè, Teéfèri Fèllèqè, Muluqèn Mèllèssè, le Police Orchestra, l'Ibex Band, le Police String Orchestra.