En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

La Trinidad

Musique du monde

Fabienne Magnant continue son chemin, pour ce qui devient, disque après disque, une oeuvre, 'son oeuvre'. Au détour des méandres de ses influences - brésilienne, espagnole, classique - on retrouve son goût de la mélodie, sa pulsation très sûre, son exigence technique, sa créativité, son sens de la composition et la qualité d’un son rond et précis. Le tout donne un univers qui n’appartient qu’à elle, qui trace son sillon d’un acte musical fort et déterminé, qui éclaire de sa touche personnelle ses interprétations et qui colore les notes de mille nuances subtiles. Avec une sensibilité toute féminine, elle nous entraîne sur les sentiers de traverses, d’un monde imaginaire où la musique serait souveraine, la viola caïpira, princesse et la guitare, reine. Sa musique se déguste comme un bon vin, tranquille, assis confortablement, dans une pièce silencieuse, pour un moment à vivre, pleinement. On écoute une fois, puis on y revient. On y revient encore ! On se laisse emporter par les tourbillons de notes. On ferme les yeux. On boit les mélodies, on 'écoute' les arômes, on salive ! Assurément, ce nouvel opus est un grand crû. (François Kokelaere)