En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Sibérie 10 : Altai, Le Chant des Montagnes d'Or

Musique du monde

Par altaï
Les Altaïens (67239 au recensement de 2002) sont un peuple qui vit dans le kraï de l’Altaï, dont la capitale est Barnaul, et principalement dans la république de l’Altaï, dont la capitale est Gorno-Altaïsk. Certains d’entre eux pratiquent le bouddhisme tantrique, introduit par les Tibétains, mais on ne rencontre pas dans la région d’édifices religieux bouddhiques. Il existe également une religion autochtone, le burkhanisme. Le chamanisme est également resté très présent et lorsque l’on franchit un col avec un chauffeur altaïen, ce dernier s’arrête toujours devant les rubans d’esprits qui sont suspendus aux arbres. On peut simplement s’arrêter, mais aussi attacher de nouveaux rubans ou faire une offrande de pièces de monnaie Les Altaïens pratiquent plusieurs formes de chant de gorge (avec différentes techniques : kai, karkiraa, komoi, sikit, sybsysky, sygyt), les cinq dernières étant diphoniques, c’est-à-dire au cours de laquelle le chanteur émet simultanément une fondamentale et des harmoniques. Les occasions sont nombreuses de les entendre, que ce soit dans les maisons de la culture des villages, les théâtres de Gorno-Altaïsk ou les fêtes villageoises. Les instruments utilisés sont le luth à deux cordes top_uur, le plus répandu,employé notamment pour accompagner les épopées, la vièle à deux cordes, l’ikili., les flûtes: sibiski , _oor et komurgaï , la guimbarde homus, et le tambour sur cadre dünnür utilisé au cours des rituels chamaniques.

Pistes