En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer
Zanzibara lyrics

Zanzibara lyrics


Publié le 18-09-2020

A1) SHAKILA - MACHO YANACHEKA / UN SOURIRE DANS LES YEUX
 
Il y a un sourire dans les yeux, pourtant le cœur est tourmenté
Quand je me souviens de celui qui me fait me sentir bien
J’ai la larme à l’œil, à cause de ton comportement
 
Arrête de te moquer de moi, écoute-moi mon amour
À dire vrai, mon cœur est en feu
Tu me mets face à un dilemme, à cause de ton attitude
 
Je me sens torturée, je ne peux que pleurer
Le jour viendra où le sort se retournera contre toi
Honteux pour tout ce que tu as rendu public
 
 
A2) MATANO – BINTI / FILLE
 
Écoute-moi jeune fille, laisse-moi te dire la vérité
Si seulement je pouvais te montrer tout ce que je ressens à l'intérieur
Je t'aime sans aucun doute, personne ne peut t’égaler
 
Tu viens vers moi même dans mes rêves
Les articulations qui sont le noyau de ton corps
Le bleu ciel de tes yeux
 
Je ne bois pas, je ne mange plus, je n’ai envie de rien
Mon amour est plus précieux que le saphir
Il me manque ici à l’intérieur, tant j’ai désiré l’entendre
 
 
A3) ZUHURA - MOYO USIJIZUZUE / MON CŒUR, NE SOIS PAS DÉÇU
 
Mon cœur, récompense-toi toi-même, pose-toi, ne fais pas que chercher ton désir
Mon cœur, ne te moque pas toi-même de toi, écoute ce que j’ai à te dire
Mon cœur, ne te vexe pas pour ce qui n’en vaut pas la peine
 
Mon cœur, je te préviens, ne t’emballe pas
Surtout à propos des gens aujourd’hui, ils voudront en profiter
Ils ne sont pas du tout honnêtes, et te trompent d’une manière ou d’une autre
 
Mon cœur, sois prudent, n’aime pas seulement parce que tu en as envie
Ils vont juste se comporter grossièrement, tu te sentiras bête comme un âne
Et à la fin, tu en seras affligé, sans savoir quoi faire
 
Mon cœur, ne fais pas pas confiance qu’à ton œil, l’œil ne pense pas
Cela t’embarrassera et sera une gêne pour toi
En fin de compte, tu regretteras, et ce sera ta perte
 
Ne sois pas étonné, mais pas du tout étonné, la passion c’est comme ça
Ne sois pas étonné, mais pas du tout étonné, la passion c’est comme ça
 
 
A4) ZEIN - NISAIDIE MPENZI / AIDE-MOI MON AMOUR
 
Aide-moi ma chérie, l'amour me submerge
Seul c’est insupportable, accepte-moi je t’en prie
Seul c’est insupportable, accepte-moi je t’en prie
 
Ne sois pas indifférente car l'amour m'a libéré
Mets de côté toute retenue et accepte mon amour
Laisse-moi t’habiller de la plus belle parure au monde
 
Tu es celle qui me comprend, laisse-moi t'aimer avec une bonne raison
Je ne changerai pas d'attitude envers toi, je te fais une promesse
Pourquoi ne te dévoiles-tu pas, en guise d’absolution pour moi ton compagnon
 
 
B1) MALIKA - SI BURE MAMBO / TOUT A UN PRIX
 
Si vous ne me dites rien, je ne saurai pas quelle faute j’ai commise
Mon effort maintenant porte sur "savoir"
Professeur, aidez-moi pour la leçon
 
Première leçon, je veux apprendre à lire
Sur la page d’écriture, testez-moi
Si je fais des fautes, dites-moi d'arrêter
 
Si je fais une erreur, professeur vous le saurez
Je suis avec vous, avide de connaissances
Si j’en reçois ma part, je ne vous tiendrai responsable de rien
 
Jamais je ne vous blâmerai, je suis prête pour la justice
Pour être mon professeur, je vous ai choisi
Pour obtenir enfin mon diplôme en études du Coran
 
Hoya hee, rien n’est jamais en vain !
 
 
B2) ALI MKALI – MPISHI / LE CUISINIER
 
Pourquoi t'es-tu fâché quand j'ai parlé de la sauce
Le cuisinier perd son sang-froid, la sauce n'a aucun goût
Même si vous le faites vous-même, la sauce a mal tourné
 
Je vous dis que je ne suis pas content, je vous renvoie à la cuisine
Comment se peut-il que certaines personnes ne savent pas du tout cuisiner ?
Si vous ne voulez pas [accepter votre faute], vous vous trompez
 
Désolé désolé désolé
Je dis désolé chef
Retourne à la cuisine!
 
 
B3) ZUHURA - JANATU NAIMU / JANATU NAIMU
 
Toi! Janatu Naimu, mon amour des temps passés
Agis en bien, écoute ce que j'ai à dire :
Je l’ai bien compris, si je meurs tu ne pleureras guère sur moi
 
Mon bon ami, tu me causes beaucoup d'angoisse
Je ne t'en veux pas non plus de me rejeter
Je l’ai bien compris, si je meurs tu ne pleureras guère sur moi
 
Je perds l’appétit rien qu’à songer à tout ce que nous avons partagé
C'est comme si du poison avait été versé dans mon estomac
Je l’ai bien compris, si je meurs tu ne pleureras guère sur moi
 
Je suis très troublée par la façon dont tu me traites
Mieux vaut absorber un poison et rejeter ce monde
Je l’ai bien compris, si je meurs tu ne pleureras guère sur moi
 
Note: Jannat an-Naim, “jardin des délices” [une des étapes du paradis dans la théologie islamique]
 
 
C1) MATANO – SIKITIKO / TRISTESSE
 
La tristesse ne se cache pas au fond du cœur
Je ressens tellement d'amour
C'est en m’abritant derrière un proverbe que je dis ce dont je meurs envie
 
Et la dureté de l'expression est difficile à apprécier
Pour accomplir une chose plusieurs fois, si on veut bien me l'accorder
Pour mesurer la tristesse et calculer ses bienfaits
 
Un être humain pleure avec bruit et confusion
Hésitations sans arrêt, cela se voit sur ton visage
On le connaît par la rumeur, il déclenche un buzz pas correct
 
 
C2) SHAKILA - MAPENZI YAMEPUNGUA / L’AMOUR S’EST ENFUI
 
L'amour a dépéri, je l'ai bien compris
Chaque fois que je le regarde, il ne cesse de me tourmenter
C’est mieux pour moi de moins aimer, puisque je n’ai plus besoin de toi
 
Plutôt que de l’amour comme quand nous nous aimions
Il y a maintenant de la pression et plus de rire ensemble
Tes manières ont changé, il est préférable de nous séparer
 
Dans ce monde il y en a beaucoup, et des amoureux de toutes les sortes
Ne crois pas être le seul, la beauté finira par passer
Je n'ai plus rien à faire désormais de ton amour, ce monde est grand
 
 
C3) ZEIN - YA FUADI / DU CŒUR
 
Amour de mon cœur, ne me laisse pas implorer miséricorde
Je serai réconforté si tu réponds à ma prière
Je ne peux pas m’en empêcher, je dois absolument te le dire
 
Mon amour, je te donne tout ce que je ressens en moi
Tu es entré dans mon cœur depuis longtemps
Sois mon amour, je ne vois personne qui te ressemble
 
Ne sous-estime pas le prix de mon amour
Pour moi, il n'y a personne qui te ressemble
Je te demande de croire en mon amour
 
 
C4) ZUHURA - HUMVUI ALOVIKWA / LE TALENT NE PEUT ÊTRE ÔTÉ
 
On ne déshabille pas celui qui est vêtu modestement
On n'essuie pas le front de celui qui a été consacré
On ne refoule pas celui qui a une belle place au salon
 
Votre mauvais œil et votre dégoût ne sauraient être la cause de ce qui ne peut pas être
Sachez que ce qui a été écrit avec la lumière ne peut s’effacer
Tout ce qui est grâce de Dieu ne peut s’emporter
 
En vain, vous essaierez d’emporter quelque chose qui a été donné par le Tout-Puissant
Si vous imitez pareille personne, vous vous lasserez vite, ce qui a été donné ne peut être repris
On n’obtient pas que ce que l’on veut, ce qui est donné est une grâce de Dieu
 
 
D1) MWANAHELA – CHOMBO / LE BATEAU
 
Je suis un capitaine expérimenté, je connais bien la mer
Au moment de la mousson du nord, je dirigeais le bateau
Chaque fois que je devais virer, je voyais le bateau filer comme un cheval
 
Avec détermination j’ai entrepris de redresser le cap
J’ai essayé beaucoup d’idées afin de nous mettre en sécurité
Mais le bateau prendra le dessus sur moi, quoi que je fasse
 
Je veux vous dire la vérité, vous qui êtes sur le côté s'il vous plaît bougez
prudemment où que vous soyez, observez le comportement du bateau
Le bateau va sombrer, au milieu du passage
 
Laissez-moi vous dire chers compagnons que ce bateau est perdu
Voyageurs, sachez que le bateau va couler
 
 
D2) MOHAMED MRISHO – SIKIO / L'OREILLE
 
Il n'existe pas de remède pour soigner l'oreille, nous les avons tous essayés
Le patient est toujours malade, la maladie pose de nombreux problèmes
Il n'y a pas eu d'amélioration, et tout cet argent dépensé en vain
 
Le patient pleure, on console beaucoup
On  utilise des médications indigènes, mais l’oreille nous pose encore beaucoup de problèmes
Quel médicament devrions-nous utiliser ? je vous le demande mes frères
 
Nos meilleurs vœux au patient
Une très sale maladie, comment l’oreille pourra-t-elle se rétablir ?
 
 
D3) MALIKA - MANAHODHA / LES CAPITAINES
 
J'ai trouvé quelque chose d'incroyable au milieu de l'océan
On a poussé et tiré, et je suis dans le bateau
Les capitaines sont en guerre, ils se battent pour tenir le volant
 
Ils montrent toute leur puissance, les capitaines à la bagarre
Leur boussole est brisée et ils ne voient pas la route à suivre
Mais avec obstination ils se battent pour la barre
 
Ils ont enfilé leur vêtements, tirant dessus les uns les autres
Le volant s’est relâché et la voile est déjà déchirée
Ils se battent toujours et ne veulent rien lâcher
 
Les capitaines se vantent à propos de leurs combats en haute mer
La façon dont ils se disputent sur les directions, les vagues qui font tanguer le bateau
En suivant sa direction le bateau va heurter le récif
 
Je quitte la mer, je ne peux plus supporter leurs combats
Et chaque fois que j'y pense, je vois comment les choses vont finir
Ce sera que les clous seront loin des planches
 
Quel genre de chose étonnante émerge dans ce monde
En haute mer, les capitaines se battent pour tenir le volant
Écrit par